Citée Fortifiée de Pingyao

Pingyao … Cité antique de Chine

Bon Hohhot c’était bien, mais il est temps de plonger un peu plus dans cette Chine aux visages multiples! Du coup, j’opte pour un retour dans le temps : Direction Pingyao une des dernières anciennes citées fortifiée de Chine. Car malheureusement les Chinois ont vite fait de raser l’ancien au profit du neuf donc pas évident d’avoir une vision de la chine d’avant!!

Expérimentations des coutumes locales des transports

Histoire de vraiment se plonger dans le quotidien des chinois, j’embarque pour un train de nuit mais en place assise! C’est parti pour 10h de train en « hard seat » … Tout est dit!

Bon ok, ce n’est pas seulement un choix « authentique » de ma part, mais un truc à savoir pour les transports en chine : le train marche très bien, mais les chinois adooorent voyager l’été et du coup c’est la guerre pour trouver des places libres, notamment des couchettes!
Et tous les chinois te disent : Mais il faut reserver au moins 1 mois en avance! Hum ouiiii comment te dire….que c’est pas trop compatible avec ma façon de voyager ça!! Il y a un mois je n’avais aucune idée d’ou j’allais atterrir moi!! (concept inconnu du chinois, qui planifie tout! Manque de temps oblige, le chinois qui court à longueur d’année, cours encore pendant ses quelques jours de congés!!

Donc, mon précieux billet (acheté la veille) en poche (NB : un peu comme pour la Russie, venir en gare avec une traduction chinoise du billet convoité! Mais mieux qu’en Russie, ils feront toujours l’effort de t’aider ou au pire, un chinois te viendras en aide!), me voilà devant l’aéroport…hoops non c’est une gare! Mais dedans comme dehors ca ressemble à un aéroport!
Car une fois dedans, il faut trouver sa « salle d’attente » correspondante au train! On n’attends pas sur le quai, mais à l’intérieur! Le quai sera accessible au moment où le train y sera!

**Aparté coup de gueule : Un truc pénible dans les gares chinoises : la sécurité!
1. Contrôle de billets et passeport à l’entrée de la « zone gare » (car sans billets de train pour ce jour, pas d’entrée dans la gare, d’où les guichets qui sont dans des bâtiments différents!)

2. Contrôles rebelote pour entrer dans le bâtiment! + Scan des bagages et de ton petit corps! Truc marrant ça bip dans tous les sens mais tout le monde s’en fout…(utilité du système????)
3. Contrôle passeport et billets n°3 pour entrer sur le quai
4. Belote, Rebolete et 10 de der! la même pour monter dans son wagon!
5. …si si des fois ils vous la refont une cinquième fois dans le train…. Au cas ou tu aurais trouvé LA faille pour être dans ce train clandestinement!!!
Tu comprends tout de suite mieux pourquoi on te dit d’arriver 1h à l’avance!!
***Ceci étant dit, reprenons…

Me voilà sur ce quai bondé de chinois, le train ayant a priori un peu de retard ils nous ont quand même fait descendre sur le quai pour moins perdre de temps au chargement!! je dis bien chargement car une fois le train en gare, c’est la ruée vers l’or…heuu sa place!
Déjà, tu apprendras que plus tu prendras tard ton billet plus ton wagon sera loin, mais loinnnnn ! Genre en bas des escaliers c’est les wagons 17 et 18 et toi tu as le wagon 1, 2 ou 31, 32!

IMG_20150722_121756
Mon 1er billet de train Chinois! Avec QR code svp!!!
La classe Hard Seat : Si ce n’était que le mal de cul!!

Ca y est, je suis dedans! Reste à trouver ma place dans ce…Bordel! oui, non là j’ai pas mieux comme terme! Aller, j’essaye de vous peindre le tableau :
En hard seat ton wagon est composé uniquement de « carré » de 6, soit 3 personnes face à face, des 2 cotés du couloir!
Mais la hard seat n’est pas dernière classe! Car pour le même prix tu peux voyager …debout! Sans place attitré! Donc en gros, il te reste le couloir, ou de temps en temps quelques places qui se libèrent entre 2 arrêts!
Donc là normalement tu as devant tes yeux une belle image d’un train chargé, ou il est difficile de se mouvoir à cause des gens de partout! Et bien maintenant tu rajoutes…les bagages!! Car le chinois voyage chargé! Grosses valises, sacs de 100L plein de bouffes, ustensiles de cuisine…bref tout y passe! Ou pas bien d’ailleurs! Car les zones à bagages sont au dessus de ta tête ou sous les sièges…ou dans le couloir quand ça veut plus ailleurs!
Ha et dernier point: les enfants n’ont pas de places attitrés non plus, tu les retrouves donc au choix :
– couchés sur leurs parents
– couchés sur les voisins
– couchés sous les sièges (véridique!!)
– sur la tablounette du carré
– sur les appuis tête des sièges…
Bref partout! Ca dégueule de gens et de marchandises de partout, ca parle fort, s’invective… un beau bordel à la chinoise!!

Toujours est-il que le train redémarre (à l’heure du coup) que je ne suis toujours pas installée! Je repère enfin ma place! Au joie au bonheur, me voilà au milieu! La pire place!! Et ça pour les 10 prochaines heures…..Ca va bien se passer….méthode Coué à moi!!

Une fois tout le monde installé, chacun sort…de la bouffe! Car oui les chinois ont beau être sec comme pas permis ils mangent tout le temps! Alors autant vous dire que je me suis régalée de la bouffe en chine, autant ce que peux manger un chinois dans les transports m’a laissé…dubitative! Ca a d’ailleurs été un problème pour trouver de quoi préparer un picnic lors d’une rando!
Donc en première place trônent… les nouilles instantanées! jusque là pas de soucis c’était mon quotidien dans les trains russes. Mais eux les incrémentent! Dans les supermarchés et dans le cadis du vendeur ambulant de wagons se trouvent tout un tas de « trucs » sous vide pas évident à identifier au 1er coup d’oeil! Genre :
– Des oeufs noirs cuits durs (pourquoi noirs je ne sais toujours pas!)
– Des pâtes de poulets (ou un truc du genre)
– Des sortes de viandes séchées mais copieusement épicées
– et tant d’autres…
J’ai joué, j’ai gouté, j’ai …jeté!!
Bref, on mange tout le temps, on boit du thé aussi…Comme en Russie chaque wagon est équipé d’être distributeur d’eau chaude mais par contre on ne vous fourni pas la tasse. D’ou la folie des chinois pour les gourdes!!

Vous vous doutez bien que dans un train de nuit comme ça je suis la seule étrangère du wagon! Après la phase d’observation assumée (on ne joue pas la pseudo discrétion ici, on te regarde de bas en haut, s’approche si on est trop loin, commente avec son voisin… Un peu perturbant au départ mais on s’y fait!) Certain prennent des photos de toi (Oui en Chine tout occidental devient une star!) d’autres essaient de te parler… Tiens d’ailleurs autre point commun avec les Russes: Tu as beau avoir appris la phrase qui va bien :
« Bonjour, je suis française je ne parle pas Chinois! »
Ca ne les arrête pas! Comme leurs amis ex-communistes (tiens ça serait le point commun???!) ils vont te répéter la même phrase 3 ou 4 fois : plus vite, moins vite, plus fort….Ha peut-être qu’au bout de la 8ème fois j’ai compris…??!! Ha ben non! Pas mieux, désolé!
Dans ces cas là je sors mon petit calepin avec ma petit carte magique de la chine, où il y a mon itinéraire (enfin un truc du genre). Ca marche à tous les coups! Ca occupe bien 15 min une bonne 20aine de personnes!

Enfin, l’attention retombe un peu je vais pouvoir souffler et tenter de me couper du bordel ambiant avec un peu de musique!
Les heures passent, un peu longues…Beaucoup d’arrêts, à chaque fois le même bordel pendant 30 min, entre ceux qui se préparent à descendre et les nouveaux. Quand un de tes voisins s’en vas tu fais un prière pour que personne ne viennent prendre sa place! Mais même si ça arrive il reste…le gens qui sont debout! Qui de leur oeil entrainé et acéré ont repéré la place vacante!! De chance de t’étaler un peu pour dormir tu n’auras donc pas!

Je tombe de sommeil, mais impossible de trouver une position de repos! Je ne suis pas chinoise et n’ai donc pas cette faculté à dormir replier sur mes genoux, debout ou contre mon voisin…
2h, 3h du mat…Vers 4h je récupère un peu de place commence à sombrer… Et me fais réveiller par un voisin car on arrive à Pingyao!!

Il est 5h Pingyao s’éveille…

4h45, le jour se lève, il fait presque bon (pas encore trop chaud) mais les chinois sont déjà au taquet!! Foire d’empoigne aux taxis et autres tuc-tuc qui veulent t’amener à ton hôtel! Non merci, j’ai repéré c’est pas trop loin, puis de toute façon a cette heure ci l’hôtel va m’envoyer bouler!
Une particularité des gares Chinoises : Elles sont rarement en centre ville!! Dan une petite ville comme Pingyao ca passe mais dans les grosses agglos oublient pas les infos sur les bus!

je me pose en face de la gare, cherche désespérément une supérette histoire de trouver un café, mais là c’est un peu tôt… Atmosphère assez étrange de la ville qui s’éveille doucement… Je trouve ça d’ailleurs trop calme, c’est louche!
Sac sur le dos, me voilà partis direction la veille ville, où j’ai booké une auberge. J’ai la direction globale et l’adresse en chinois, les remparts c’est assez gros je devrais m’y repérer!

Après 2 rues, remparts en vue! reste à dénicher la bonne porte histoire de pas faire des km pour rien! Mais j’entend de la musique et de l’animation sur ma gauche, tant pis pour les km, je vais voir…et tombe sur une scène pour moi irréaliste, mais au combien classique en Chine!
En face des remparts sur une immense place, au soleil levant je tombe sur ça :

Je vais rester sur mes marches à observer toutes ces activités matinales pendant au moins 30 min! J’en oublie même de sortir l’appareil photo! Je suis juste bien, là, anonyme au milieu de cette agitation! Il me manque juste un petit café! (Oui obsession mais après 2 mois de lyophilisé ca manque toujours, après 6 mois, on a oublié ce que c’est du vrai café!!)

Je pénètre enfin dans l’ancien Pingyao, magnifique cité fortifiée, restaurée et entretenue dans cette atmosphère! Il n’y a encore quasi personne dans ces petites rues aux couleurs oranges, ocres… je croise une sorte de boulangerie qui s’active doucement…  Il est donc 6h30 quand je débarque à l’auberge et comme prévu on me demande d’attendre jusqu’à midi que mon lit se libère!! Ca va être long! Posée dans des canapés très accueillant je sombre…
9H, on me réveille pour me dire que je peux aller m’installer, on a du avoir pitié de moi! L’auberge est dans un style typique des maisons chinoises traditionnelles : un grand patios centrale avec des pièces tout autour…tout cela est joli mais je suis crevé! Dans ma piaule personne! Du Bonheur, je me couche direct (même la douche attendra mon réveil!) et me rendors avec les bruits de la rue qui elle s’éveille!

On y fait quoi à Pingyao ??

On se promène et on visite des temples!! énoorrrmément de temples! Ha et on ballade autour des remparts, sur les remparts….
Les journées sont très chaudes et lourdes! Donc vaut mieux se la jouer matinal avec une sieste l’apm!

Pingyao est très touristique, c’est aussi une des raisons qui te poussent à faire l’ouverture des temples avant l’arrivée des cars chinois!! Mais le truc bien c’est que tout est traduit en anglais! Et de temps en temps sans explications on tombe sur du français! Va savoir!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Y a un traducteur de la ville qui fait des blagues non??
Astuces voyageurs/visites

Pour visiter tous ces temples et autres attractions il te faut payer un pass valable sur plusieurs jours. Comme souvent en Chine c’est assez cher! Yann, le français avec qui j’ai fait du stop en Mongolie, m’avait donné un tuyau : Il y a de réduction pour les étudiants, ils ne savent pas à quoi ressemble une carte d’étudiant français donne ton permis de conduire! Ca m’a fait marrer, j’ai tenté! Si vous aviez vu la tête de la guichetière devant mon permis de conduire! Et moi « French Student, Yes! » Elle la retournée dans tous les sens (Y a quand même les dessins des voitures, motos, camions dessus…) et dans le doute m’a filer la reduc de 50%! Ca fallait le coup autant financièrement que pour l’expérience!
Retenté à plusieurs reprise ca marche à chaque fois qu’ils acceptent les étudiants étrangers!

Sinon, les remparts j’aurais l’occasion de les visiter avec 2 français rencontrés à l’auberge, juste après un orage! Couleurs magnifiques! Mais par contre la pluie n’a rien rafraichie!

Et puis dans ces dédales de rues où j’ai aimé flâner on tombe aussi sur l’envers du décors… Moins reluisant que la partie touristique il est vrai, mais il y a des gens qui vivent là aussi! C’est d’ailleurs dans ces zones là que l’on ira souvent manger le soir avec d’autres voyageurs pour profiter de la nourriture « normale » chinoise et du sourire des proprios qui ne voient pas souvent des touristes s’arrêter chez eux! Notre cible préféré : des restos avec 2 ou 3 tables ou juste les locaux viennent se restaurer! En plus c’est 10 fois moins cher que les restos à touristes des rues principales!
Autres découvertes : les fruits à foison! pas cher et délicieux, parfait pour les repas du midi ou manger chaud est inconcevable!

Je suis rester 4 jours dans cette citée aux 2 visages, un coup de coeur même s’il y a beaucoup de touristes!
Le prochain train (de nuit mais en couchette cette fois! Alléluia!!) va m’emmener à Xian, cité entre autres de l’armée en terre cuite et de la montagne sacrée Hua Shuan!
Tu aimes? Partages!

2 réflexions au sujet de « Pingyao … Cité antique de Chine »

  1. Un petit bonjour de la retraitée !! Je suis contente de voir que tout va bien pour vous. Vous allez revenir la tête pleine de souvenirs inoubliables. Ici, bientôt les fêtes de fin d’année. Vendredi 18 décembre 12 H 15 je serai avec le BTP pour le repas de Noël. Bonne continuation. Bon courage. Je vous embrasse.

    1. Bonjour Chantal! Merci pour vos messages et tous mes voeux pour cette nouvelle belle année!! Ici tous va bien depuis l’Australie! bientôt la nouvelle zélande!! j’espère que vous profitez bien de votre retraite!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *