trains russes, transsibérien

Pensées Transsibériennes & Russes

La Russie c’est fini pour moi ! Alors avant de basculer définitivement en Asie, voilà quelques réflexions inspirées par ce mois de découvertes ferroviaires mais pas que !

A bord du Transsibérien

  • Il fait chaud : 50 personnes enfermées dans un wagon ca produit une énergie folle (note pour les amateurs d’énergies alternatives …)
  • On te fournit drap, matelas (genre futon) et oreillers : tu peux oublier ton sac de couchage !
  • Dès que le train démarre, tout le monde se met à l’aise : on range ses vêtements de ville et on sort les joggings et autres pyjamas !
  • Il m’a fallu 4 jours pour comprendre comment fonctionnait le robinet des chiottes ! (faut dire que pousser vers le haut le bout du robinet et d’une, c’est pas très intuitif et de deux, c’est la meilleur façon de faire jet d’eau et de prendre une douche non voulue !)
  • Les petits rideaux / voiles aux fenêtres c’est mignon, mais ca ne cache pas le soleil de 2H du mat’ et ca gêne pour faire des photos/vidéos!
  • Les odeurs de bouffes et de transpirations mêlées, parfois ca pique !
  • Bon à savoir : Les WC sont fermées à chaque arrêts et 20 min avant et après ! bizarrement c’est là que tu as envie de pisser !!
  • Les trains sont globalement propres car la provodnitsa fait le ménage 2 fois par jour (A noter que je n’ai jamais vu UN provodnik le faire…)
  • La Provodnitsa est très respecté dans le train ! Bien mieux que son collègue masculin ! faut dire que quand elle s’énerve, personne n’a envie de rigoler !
  • Dans les wagons, une vie sociale s’organise très vite : chacun partage ses vivres, des parties de cartes sont lancées, tous el monde discute avec tous le monde…
  • Dans le train, on boit du thé, énormément de thés ! petit jeu concours : quelle est la moyenne d’eau produit par le SAMOVAR (bouilloire géante) par tranche de 100 km ?? en sachant que cet engin sert à nourrir tout le wagon (nouilles instantanées aux menus de tous le monde!) en plus des thés, cafés, eau pour cuire les patates…
  • Techniquement parlant on ne peut pas fumer dans le train ! Dans la vraie vie, les gens fument dans les inter-wagons ! Mais gare à la police ! j’ai échappé de peu à une amende (merci mon briquet foireux), mes compagnons non !
  • Techniquement toujours, tu n’as pas le droit de consommer de l’alcool dans le train. En réel, il faut cacher tes bouteilles dans des sacs !
  • La seule fois où on m’a parlé en anglais : « NO SMOKING« …
  • Pour ceux qui auraient peur de descendre du train pendant les arrêt et qu’il reparte sans vous : la provodnitsa ne vous laisse descendre que si l’arrêt est supérieur à 10 min !
  • Pour être confort sur les couchettes, merci de ne pas dépasser 1,70m !
  • Russian Tradition : 1 shot de Vodka, 1 croc dans un pain fourré viande, 1 shot de jus de fruit (ou soda) : Spasiba Christian !A consommer sans modération !
  • Tu perds très vite la notion du temps dans le train : la faute à l’horaire de Moscou imposé ! Du coup chacun gère son temps à sa manière et tout le monde mange tout le temps ! impossible de se caller !!
  • Du coup à 2h30…. ben il fait jour comme à 10H! Oui mais 2h 30 de chez qui ?? ben … je sais plus !!!

Sinon, sur les Russes :

  • Ils ne sourient pas au premier abords, mais il ne faut le prendre mal ou personnellement ! Tu prends un ascenseur, personne ne dit bonjour ni rien… Pour nous Européens et peut-être même plus encore pour les Français, ça fait bizarre. Quand j’en ai parlé à des Russes voilà leur réponse : Oui c’est vrai que l’on ne se sourie pas toutes les 2 minutes, on n’a pas besoin de ça pour être un peuple unis ! Vous autres français, vous aimez ce faux semblant que vous appelez politesse, mais le jour où vous devrez vous rassemblez, serez vous aussi unis que nous?
    Franchement, pas de réponse à ça…Et peut-être même que cette personne à raison : beaucoup de paraitre chez nous mais derrière…?
  • En Russie, tu trouves du Free WiFi partout ! Dans les bars, restos, dans la rue, le métro … Pour le coup ils sont bien en avance par rapport à nous !
  • Très peu de gens parlent anglais ! et surtout dans les administrations ! Si tu dois prendre un billet de train, fais toi traduire les infos sur un papier, donne le à la guichetière et fais une prière pour qu’elle ne dise pas « Niet! »
  • Je n’ai essentiellement parcouru que la Russie des Villes et plus j’avançais vers l’Est et plus j’ai aimé ce pays et ces habitants ! Mais je reviendrais avec plaisir découvrir la Russie des champs !!
  • Dernier point : Parler politique avec les Russes. On m’avait dit fais gaffe, ça peut être tendu,etc.
    C’est sur que si tu attaques en disant : « Pouquoi vous aimez cet espèce d’enf*** de Poutine » Bon ben la discussion va tourner court ! Mais moi ce qui m’intéressait, c’est de comprendre leur façon de voir les choses, leur politique intérieur et ensuite l’internationale.
    Je tiens d’abord à remercier tous ceux qui ont pris le temps de m’expliquer clairement et calmement leurs pensées, et particulièrement Anthon et Khalimat pour les heures de discussions sur la manière dont fonctionnait la communication du pays, la construction de la pensée collective, la propagande…
    Je ne vais pas revenir sur tous ces points, mais ces différents échanges m’ont permis de réaliser différents choses :
  • Ne pas oublier que la Russie et la France n’ont pas la même histoire et que le communisme a été pleinement vécu par une bonne partie de la population. Les jeunes, eux n’ont pas cette référence ce qui accentue le fossé générationnel.
  • Pour la plupart des gens avec qui j’ai discuté, Poutine n’était pas aimé dans les 1ères années. Il est devenu pour eux un vrai leader, le jour où il s’est clairement opposé aux USA et à l’Europe. C’est notamment pourquoi ils acceptent sans difficultés les restrictions en cours!
  • Pour les Russes un bon dirigeant et quelqu’un de fort capable d’imposer son point de vue (avec la force si nécessaire). Négocier et trouver des compromis est plutôt un avis de faiblesse…
  • L’aversion pour les américains est palpable et très ancrée! J’ai entendu des phrases tellement hallucinantes qu’elles m’ont laissé sans voix ni arguments : « Les Américains ont orchestré la seconde guerre mondiale » ; « L’avion abattu au dessus de l’Ukraine, n’a en réalité jamais existé, c’est uen invention américaine pour créer un conflit » ; « Boris Nemtsov a été tué pour une histoire personnelle… Il a du coucher avec la mauvaise fille…et si on a aucune image de son meurtre c’est que les caméras du kremlin ne marchent pas toujours ! »
    Et je vous passe le sujet de la Crimée…

Mais mine de rien, si je suis convaincu que l’information est manipulée chez eux, qu’en est-il réellement pour nous ? La question reste ouverte…

Voilà, fin de l’aventure Russe après plus de 7500 km parcouru en train ! Bonjour Mongolie !!

 

————-

Pour préparer votre voyage à bord du Transsibérien rdv sur « l’homme du siège 61 » (en anglais bien plus fournis que la VF)

 

Tu aimes? Partages!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *