Saint-Petersbourg

Saint-Petersbourg ou l’incarnation de la Puissance Russe

Ma première étape, le point de départ du reste de ma vie, comme dirais l’autre !

Ce qui est sympa en démarrant par la Russie, c’est le décalage immédiat entre le non dépaysement « économique » (premier échope en vue = Strabucks!) et la perte de repère linguistique qui fait que pas un nom, pas un mot vient chatouiller tes oreilles ou tes yeux en te disant « Ha! ça je vois, ca doit vouloir dire …. »

Encore qu’à l’aéroport l’anglais est utilisé pour doubler les panneaux!
Donc 1er étape : choper un plan du métro et armé de ton guide favori (Lonely Planet Transsibérien, perdu 2 jours plus tard mais c’est une autre histoire!) identifier l’itinéraire pour se rendre à l’auberge de jeunesse réservée : plan de métro doublé russe/anglais navette aéroport en vue, nom de l’arrêt de métro en tête, direction à prendre : Ok j’ai tout je me lance!

1er contact avec la conduite russe : installe toit au fond du minibus, ne regarde pas la route et accroche toi à ton siège ! ca freine, klaxonne, roule à 120 sur une sorte de périph’…. normal quoi!

Bref, sortie de métro, j’avais identifié que l’auberge se trouvait a coté de la cathédrale Kazan le long du canal, genre facile à identifier! Ce que je n’avais imaginé c’est qu’à Saint-Petersbourg à tout les coins de rue tu as un monument/bâtiment de dingue !
Heuuuu, entre le truc qui brille avec des couleurs de fou et la grosse, énorme bâtisse, c’est laquelle Kazan ????

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Eglise du Saint-Sauveur-Sur-le-Sang-Versé
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cathédrale Notre-Dame-de-Kazan de St Petersbourg (oui, car il y en a une autre avec le même nom à Moscou !!)

Quelques demi-tours plus tard : auberge en vue = Yes (c’est le début de plein de petites victoireq du quotidien, la magie du voyage !!) Bon entre mon arrivée à l’aéroport et celle de l’auberge il se sera passé pas loin de 3h mais c’est un détail…

Pour ceux que ca intéresse l’auberge en question : Friends on Griboedova. Propre, super bien placée, personnel sympa…

Mes premiers pas de voyageueses à Saint-Petersbourg

Je ressors direct pour une première rencontre avec le quartier, je suis sur l’avenue Nievsky Prospect soit l’équivalent des Champs Elysées de Paris, une double 4 voies au milieu, des passages piétons avec décompte du temps qu’il te reste à vivre, et sens de circulation! Oui, c’est une des particularités de la ville:  où tu te rends compte à un moment que t’es en contre sens de tout le monde avant de comprendre qu’il y a des flèches sur le passage piétons, respectées par tous ! on roule à droite même à pied!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, premier restau/bar non occidental identifié je me fais servir une bière du cru et un truc inconnu mais pas mauvais : du pain grillé aux herbes en guise d’apéro !

Les 2 jours suivant sont consacré à la découverte du nombre hallucinant de monuments de la ville. Je crois que c’est la première fois que je me rends dans une ville où tu dois regarder le plan pour identifier ce que tu as devant toi! Tout est énorme, écrasant, comme si la ville résumait à elle seule, la puissance russe de siècles derniers! D’ailleurs cette ville auto-proclammée capitale culturelle de la Russie, est comme figée dans le XVIII et XIXème siècle. Peu de bâtiments neuf, j’apprendrais pas la suite, qu’il est impossible de construire de bâtiments neufs dépassant en hauteur les anciens, ce qui contraste avec la folie des projets de skylines de Moscou.

Donc oui Saint-Pétersbourg c’est beau, mais moi j’ai surtout eu un ressenti de petitesse au milieu de tout ça, je pense que c’est d’ailleurs l’effet recherché : tu es vulnérable, l’état est grand, puissant, ne l’oublie pas! (d’ailleurs n’essaie pas de traverser hors des clous, ton temps de survie est inférieure à celui d’un piéton sur une autoroute française!!)
A Moscou mes hôtes me confirmeront cette idée, mais surtout celle d’une ville figée dans l’histoire!

Le temps se dégradant à vue d’oeil je me décide à organiser mon départ pour Moscou : mon premier voyage en train, d’une longue série!
Je trouve les infos nécessaire sur le site Russian Railways, un site à rajouter dans vos favoris si vous souhaitez voyager en train en Russie car traduit en anglais ! (Yououuu!)

Je tente d’écrire les infos nécessaire à ma résa (date, heure, N° de train, type de places…) et le montre à l’accueil de l’auberge pour savoir si c’est compréhensible. Après réécriture en bon russe (semble-t-il que c’était pas terrible mon truc…pffff!) je file à la gare! Enfin à la gare… à l’endroit ou je pensais qu’était la gare de Moscou (oui à Saint-Petersbourg, comme celle de Lyon à Paris ! ).
Quand tu sais que « Ska » Skaya » c’est pour station et que « MosKo… » c’est genre Moscou ben la station Moskovskaya te semble pas mal ! C’est sans compter sur une autre station prénommée « mayakovska » que je n’avais pas vue …. et qui était la bonne ! Sauf que n’imaginant pas ne pas être au bon endroit j’ai tourné une petite heure avant de tombé sur un jeune anglophone me sauvant la vie et me remettant sur les bons rails !!

Après une bonne demie-heure à chercher le bon guichet pour acheter des billets « longue distance » je ressors avec mon sésame : Mon billet pour Moscou!

Comme le temps se dégradait de plus en plus (un vent à découper les oreilles tellement il vient du Grand Nord!!), ma dernière journée devait être consacré à la visite du fameux musée Ermitage… acte manqué ou non, c’était fermé le lundi, j’avais pas vu…. je me suis donc rabattue sur le musée Russe, sympa et gratuit ce jour là! comme quoi un mal pour un bien !

Le soir, direction la gare avec 2h30 d’avance histoire de sécuriser tout ça, mais ou final tout se passe impéccablement : train annoncé et à quai 45 min avant départ, le responsable du wagon (Provonitz) vérifie billets et passport, 4 personnes par compartiments, 2 couchettes en haut 2 en bas, je suis dans un compartiment composé que de femmes dont 2 jeunes qui parlent un peu anglais ! on blague un peu, échange nos coordonnées puis dodo ! ben oui il est 1h30 du mat, c’est pas tout mais arrivée prévue le lendemain 9H30 à Moscou! 

Cette étape sera marquée par de nombreuses rencontre et ac commence par les birds de « www.freeas2birds.com » qui me récupèrent à la gare! Ca fait du bien de parler avec d’autres voyageurs !! Détails de Moscou dans le prochain épisode.

—————————————————

Fiche Technique séjour à Saint-Pétersbourg

  • Vol Paris – Saint-Pétersbourg = 125€ (avec bagages) – Compagnie d’achat GermanWings ; compagnie assurant le vol : Lufthansa
  • Hébergement : Friends on Griboedova Pour 3 nuits = 2100 R
  • Train Saint-Pétersbourg- Moscou = 2450 R ; 2nd classe compartiment (Kyne) Train de nuit départ à 00h45 arrivée à 9h00

—————

Quelques images

Tu aimes? Partages!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *